You are currently viewing Embrasser un masque

Embrasser un masque

« Personne n’aime embrasser un masque »

et le masque est lourd pour celui qui le porte.

Ouvrir grands les yeux sur soi

S’observer et s’accueillir avec douceur, mais sans complaisance

S’autoriser à être, et se montrer dans sa vérité.

TRANSMUTER

Je vous souhaite de vous connecter à votre Vulnérabilité, d’ouvrir vos blessures en deux et d’en déverser le contenu sur le seuil de votre conscience, car personne n’aime embrasser un masque.
Je vous souhaite de devenir ce que vous ne faites que caresser du bout des doigts, d’enlever ce gant de peur et de poser les mains sur le fil dénudé de la conscience, en vous rappelant qu’une part de vous ne meurt jamais.
Je vous souhaite d’entendre ce Vent du Changement qui nous murmure à chaque accident, rupture, ou tragédie :
« Viens, je t’offre l’occasion de te transmuter »

Stephan SCHILLINGER « Par un Curieux Hasard »

Peinture : Christina DEHOFF (www.christinadehoff.com)