You are currently viewing Je porte les nostalgies d’autrui

Je porte les nostalgies d’autrui

« La notion de “post-mémoire” désigne la relation que la “génération d’après” entretient avec le traumatisme personnel, collectif et culturel subi par ceux qui l’ont précédée, avec des expériences dont elle ne se souvient que par le biais d’histoires, d’images et de comportements au milieu desquels elle a grandi. Mais ces expériences lui ont été transmises si profondément et avec tant d’émotions, qu’elles semblent constituer une mémoire en tant que telle. »

Extrait d’un entretien réalisé avec Verónica Estay Stange, pour France Culture, en février 2018.

Pour y accéder, cliquez sur la photo ci-dessous.

L’entretien n’est plus disponible sur le site de France Culture, mais un autre entretien a été réalisé avec la même intervenante, à découvrir ici : https://www.youtube.com/watch?v=Cvs_P-yeSxQ

La kinésiologie, à l’aide de l’approche épigénétique, peut aider à nettoyer les liens douloureux qui nous rattachent à ceux qui nous ont précédés. Il en résulte un apaisement et une plus grande liberté de choix, de décision et d’action.